Les communiqués de presse de l’Inserm, de 1997 à 2016

L’Inserm et la Presse

Consécutivement à la création d’un Ministère de la Recherche et de la Technologie, en juillet 1981,  le Colloque sur la Recherche et la Technologie  (1981), marque un nouveau départ, pour l’Inserm, comme pour la recherche française.

L’article 24 de la loi n° 82-610 du 15 juillet 1982, lui confie entre autres missions, «  la diffusion de l’information et de la culture scientifique et technique dans toute la population, et notamment parmi les jeunes ». C’est dans cette optique que La Mission de l’Information et de la Communication est créée à l’Inserm. Plusieurs bureaux y sont regroupés dont le Bureau de presse qui  prend le nom de « Bureau de Presse et des Relations Publiques », plus conforme à la vocation de cette Mission.

Ce bureau, comme son nom  l’indique, est plus particulièrement consacré à informer la Presse du développement et des avancées de la recherche. Il imagine donc tout d’abord un système de « fiches scientifiques» diffusées auprès des journalistes, puis des communiqués de  presse ainsi que des  « petits déjeuners de presse » avec la direction de l’Inserm et les journalistes. Il participe aussi de manière active à des salons, notamment celui du Medec salon de médecine générale des années 1980 à 2010.

Tout cela contribue à établir des partenariats entre l’Inserm et les médias (interviews sur des radios, à la télévision) et par ricochet, avec le grand public.

En 1991, la Mission de l’Information et de la Communication disparaît pour laisser place au « Département de l’Information et de la Communication » (DIC). En 1997, l’Inserm renforce sa communication interne et externe, auprès du Grand Public en particulier. Le DIC devient alors « Département de l’Information Scientifique et de la Communication » (DISC) et le Bureau de Presse, Service de Presse.

Pour faire face au développement rapide des médias sociaux, le Service de Presse lance, en 2013, la salle de presse virtuelle (en ligne) qui facilite l’accès des journalistes aux résultats des travaux des chercheurs Inserm. Ces informations sont diffusées en français et en anglais. Cette salle de presse est en moyenne consultée par 21 500 utilisateurs chaque mois (visiteurs uniques), en France comme à l’étranger, ce qui permet d’accroître considérablement la notoriété internationale de l’Inserm. Le but fixé en 1982 est aujourd’hui largement atteint . En effet, l’Inserm occupe, aujourd’hui,    dans le monde scientifique une place de choix  en Europe et dans le monde.

 La communication et l’utilisation des «médias » et « multi-médias » pour la vulgarisation et la valorisation de la recherche sont devenus, à l’Inserm comme dans d’autres établissements de recherche, un outil stratégique incontournable du XXIème siècle et que l’on renforce d’année en année.

Présentation du fonds

Il s’agit d’un fonds d’archives électroniques de communiqués de presse de langue française.

Ces communiqués de presse ont pour origine les « fiches scientifiques » mentionnées plus haut.  En 1986, Dominique Donnet-Kamel, alors responsable du Bureau de Presse et des relations publiques, élabore les premières fiches scientifiques (avec la collaboration du Service Commun « Signalement et Microfiches dirigé par Philippe Guillaumet») à partir des publications des chercheurs Inserm dans des revues scientifiques internationales, et basées sur un dialogue direct avec des équipes de recherche, ce qui permet d’avoir des communiqués sur des travaux avant même qu’ils ne soient rendus publics. Les médias sont séduits par ce procédé.

Mais, ces fiches après avoir connu un grand succès, sont peu à peu abandonnées au profit de communiqués scientifiques de presse.

Le nombre de ces communiqués passe de 4 en 1997 à plus de 100 à partir de 2009.

Au début des années 2000, ils sont numérisés, mis en ligne et envoyés par email aux journalistes. Ils sont ensuite stockés en tant qu’archives sur la base de données de l’IST (Information Scientifique et Technique) de l’Inserm.

Actuellement, ces communiqués de presse sont consultables depuis la salle de presse et archivés au bout de 5 ans dans cette même salle de presse (http : //presse.inserm.fr/recherches-archives-pdf).

Les contenus des communiqués du fonds d’archives électroniques présenté aujourd’hui, sont donc des points « d’actualité scientifique » sur la santé publique et la recherche. De 1997 à 1999, on trouve davantage de communiqués de presse relatifs aux  expertises collectives lesquelles sont chargées d’assurer une mission d’expertise « sur le terrain » et de transfert des connaissances auprès des institutionnels et décideurs dans le champ de la santé publique.  C’est le cas des expertises « amiante », « obésité », « diabète »… Le fonds des expertises collectives a fait l’objet d’un dépôt et d’un instrument de recherche aux Archives nationales (cote 20160080) et le site i-publi de l’Inserm propose un accès en ligne à ces expertises collectives.

Mais la majorité des communiqués présentés concerne les grandes thématiques de recherche, transmettant en temps réel leurs avancées scientifiques dans les différents domaines qu’elles recouvrent (cancer, maladies cardio-vasculaires, microbiologie, etc…).

Les communiqués, dans leur globalité, sont au nombre de 1 476, soit 408 Mo, couvrant les années 1997 à 2016, permettant de retracer au fil du temps, selon l’ordre chronologique, l’avancée des travaux de recherche sur ces thématiques.

Ce fonds d’archives électroniques est accessible aux Archives nationales sous la cote 20170255 .


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *