Lunettes en prisme

Brigitte chamak, chercheur Inserm, docteur en Biologie et docteur en sociologie

Sociologue et neurobiologiste, Brigittte Chamak est ingénieure de recherche INSERM. Elle est chercheuse en sociologie et histoire des sciences à l’Université Paris Descartes au CERMES3.

Formation universitaire

Après 10 ans de recherche sur le développement du système nerveux central, en neurobiologie au Collège de France au Collège de France de 1984 à 1994, Brigitte Chamak a poursuivi des études en épistémologie et histoire des sciences. Sa thèse en 1997 a porté sur l’émergence des sciences cognitives en France, qui sera un travail pionnier et une référence dans ce domaine.

Parcours professionnel

Après sa thèse, Brigitte Chamak s’est penchée sur l’écriture de l’ouvrage Le groupe des Dix ou les avatars des rapports entre science et politique, publié en 1997. Cet ouvrage fait référence au “groupe des dix” qui est le nom donné à un groupement de personnalités françaises qui se réunissaient entre 1969 et 1976 pour échanger leurs idées, notamment sur des sujets croisés sur la science et de la politique. Par le biais d’une série d’entretiens avec ses membres et d’archives communiquées par le fondateur Jacques Robin, cet ouvrage permet de comprendre comment des intellectuels ont pu, ensemble, développer de nouvelles orientations en science et en politique et comment certains d’entre eux participèrent, dès 1981, à la mise en place du CESTA.

En 1998, elle s’intéresse à l’histoire de la recherche en cancérologie et notamment celle d’Antoine Lacassagne, dont elle a valorisé la vie dans un ouvrage intitulé Cent ans de recherche en cancérologie, le rôle d’Antoine Lacassagne.

À la fin des années 1990, elle travaille sur une analyse historique et sociologique de l’hypothèse « Prion » en France et du réseau des experts français liés au domaine des encéphalopathies spongiformes transmissibles.

En 2002, elle intègre l’Inserm au CERMES3 (Centre de Recherche Médecine Santé, Science et Société) où elle s’intéressera à l’autisme jusqu’à la fin de sa carrière, et en particulier, aux « transformations des représentations de l’autisme » avec un parallèle France-Québec et sur le rôle dynamique des associations de malades et de parents de malades. Elle sera dans ce cadre nommée expert lors de la préparation du Plan autisme, en janvier 2013 auprès du bureau de Monsieur Lyon-Caën, à la présidence de la république ; puis auprès du directeur de cabinet du ministre délégué aux personnes handicapées et à la lutte contre l’exclusion en 2014 et au MESR en janvier 2014 pour une réunion de suivi des mesures de recherches du plan autisme. 

Présentation du fonds

Ce fonds a été collecté par le service des archives de l’Inserm auprès de Brigitte Chamak puis inventorié en 2020.

Il est constitué de dossiers administratif relatifs à sa carrière et notamment au Comité d’éthique en recherche médicale et en santé pour lequel on retrouve des supports de formations, des rapports et comptes rendus de réunions et de colloques du Comité d’Ethique dont elle a fait partie pendant 2 ans.

Le fonds Brigitte Chamak regroupe aussi de nombreux dossiers concernant sa production scientifique et ses projets de recherche, en particulier sa documentation et ses publications concernant ses différentes thématiques d’études : 

  • Le Groupe des dix et le CESTA qui comprend les entretiens avec les membres du groupe qui lui ont permis d’étayer sa thèse intitulée : Etude de la construction d’un nouveau domaine : les sciences cognitives : le cas français. Ainsi que les entretiens avec les anciens membres du CESTA grâce auxquels elle rédigera son livre Le groupe des Dix ou les avatars des rapports entre science et politique.
  • Des photos, des articles d’Antoine Lacassagne ainsi que son arbre généalogique et des entretiens avec sa famille qui ont permis de rédiger son livre.
  • Ses projets de recherche prions et autisme, dont de la correspondance, des cahiers de notes de recherche, des rapports, des comptes rendus, et de nombreuses publications pour différentes revues scientifiques.

On retrouvera aussi dans ce fonds différents dossiers de participation à des conférences, colloques et séminaires et des cours qu’elle a dispensés lors de son activité d’enseignement.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.